Vous vous apprétez à quitter le site de Lundbeck Canada

Les liens vers le site à l'extérieur de Lundbeck Canada sont fournis à titre de ressources aux visiteurs et peuvent ne pas représenter la réglementation canadienne ou les renseignements posologiques. Lundbeck Canada n'accepte aucune responsabilité quant au contenu des sites liés.

Cliquez ici pour continuer

Annuler

Les troubles bipolaires

Comprendre les troubles bipolaires

Les troubles bipolaires sont associés à de fortes fluctuations de l'humeur et de l'énergie, qui peuvent perturber la vie personnelle, la famille et le travail du patient.

Aperçu des troubles bipolaires

Les troubles bipolaires sont des troubles de l’humeur caractérisés par des phases d’euphorie et des phases d’humeur déprimée.1 Une phase d’euphorie est appelée « épisode maniaque » et une phase d’humeur déprimée, « épisode dépressif ». Entre ces épisodes, l’humeur du patient peut redevenir normale, bien qu’il soit souvent incapable de fonctionner au mieux de ses capacités.1

 

Les troubles bipolaires sont des affections graves, comme en témoigne un risque de suicide plus de 20 fois supérieur à celui de la population générale.2 Environ un tiers des personnes atteintes d’un trouble bipolaire ont tenté de se suicider au cours de leur vie.3

Faits sur les troubles bipolaires

Les troubles bipolaires sont des troubles de l'humeur caractérisés par des phases d'euphorie et des phases d'humeur déprimée.

Une phase d’euphorie est appelée « épisode maniaque » et une phase d’humeur déprimée, « épisode dépressif1 ». 

Symptômes

Les symptômes de manie et les symptômes de dépression sont à des pôles opposés, d’où le nom de « trouble bipolaire ».

 

  • Épisode maniaque1 – La personne qui traverse un épisode maniaque semblera anormalement joyeuse et pleine d'énergie. Elle peut être extrêmement volubile et dire des choses comme : « Je me sens au sommet du monde. » Elle peut devenir obsédée par une activité particulière, comme écrire un roman, ou donner l’impression que ses pensées s'emballent et qu'elle est facilement distraite. La personne peut dormir peu, voire pas du tout. Elle peut s'engager dans des activités risquées, telles que des frénésies de dépenses, la promiscuité sexuelle ou des investissements commerciaux insensés. La personne peut devenir irritable et, dans certains cas, devra être hospitalisée. Les symptômes peuvent persister pendant une semaine ou plus.
  • Épisode dépressif1 – La personne qui traverse un épisode dépressif sera d’humeur très sombre et est susceptible de se désintéresser de la plupart des activités ou de n’en tirer aucun plaisir. Elle peut se sentir triste, vide et désespérée pendant plusieurs semaines, ce qui affecte sa capacité à travailler et à interagir avec les autres.

Il existe différents types de troubles bipolaires, selon la présence et la gravité des symptômes de manie ou de dépression.1 Dans la plupart des cas, les patients connaîtront les deux types d'épisodes.1

76%

des patients présentent leurs premiers symptômes avant l'âge de 21 ans.3

46 millions

de personnes dans le monde sont atteintes d’un de trouble bipolaire.2

Épidémiologie et fardeau

Dans le monde, 46 millions de personnes sont atteintes d’un trouble bipolaire,4 le nombre de femmes et d'hommes touchés étant comparable.1 Un trouble bipolaire apparaît couramment à l'adolescence, 76 % des personnes atteintes présentant de premiers symptômes avant l'âge de 21 ans.5 La plupart des personnes touchées connaissent des épisodes multiples au cours de leur vie, et environ un patient traité sur quatre a une récidive chaque année.6

 

Les troubles bipolaires ont un impact négatif sur les perspectives d'emploi, le rendement au travail et l'assiduité au travail.7 Une enquête mondiale réalisée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a révélé que les personnes atteintes de trouble bipolaire manquent en moyenne 17 jours de travail ou d'activités par an.8 Selon l'OMS, les troubles bipolaires se classent au 12e rang des causes d'incapacité modérée à grave dans le monde.9

Toute personne qui croit reconnaître chez elle – ou chez un proche – des symptômes de trouble bipolaire devrait consulter son médecin pour obtenir de l'aide et des conseils.

  1. American Psychiatric Association. Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders. 5th ed. Arlington, VA: American Psychiatric Association; 2013.
  2. Pompili M, Gonda X, Serafini G, Innamorati M, Sher L, Amore M, et al. Epidemiology of suicide in bipolar disorders: a systematic review of the literature. Bipolar Disord. 2013;15(5):457–490.
  3. Novick DM, Swartz HA, Frank E. Suicide attempts in bipolar I and bipolar II disorder: a review and meta-analysis of the evidence. Bipolar Disord. 2010;12(1):1–9.
  4. GBD 2017 Disease and Injury Incidence and Prevalence Collaborators. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 354 diseases and injuries for 195 countries and territories, 1990–2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet. 2018;392(10159):1789–1858.
  5. Perlis RH, Dennehy EB, Miklowitz DJ, Delbello MP, Ostacher M, Calabrese JR, et al. Retrospective age at onset of bipolar disorder and outcome during two-year follow-up: results from the STEP-BD study. Bipolar Disord. 2009;11(4):391–400.
  6. Vázquez GH, Holtzman JN, Lolich M, Ketter TA, Baldessarini RJ. Recurrence rates in bipolar disorder: systematic comparison of long-term prospective, naturalistic studies versus randomized controlled trials. Eur Neuropsychopharmacol. 2015;25(10):1501–1512.
  7. Dean BB, Gerner D, Gerner RH. A systematic review evaluating health-related quality of life, work impairment, and healthcare costs and utilization in bipolar disorder. Curr Med Res Opin. 2004;20(2):139–154.
  8. Alonso J, Petukhova M, Vilagut G, Chatterji S, Heeringa S, Üstün TB, et al. Days out of role due to common physical and mental conditions: results from the WHO World Mental Health surveys. Mol Psychiatry. 2011;16(12):1234–1246.
  9. World Health Organization. World Report on Disability 2011. Available from: http://www.who.int/disabilities/world_report/2011/report.pdf [accessed 17 September 2019].
  10. Grande I, Berk M, Birmaher B, Vieta E. Bipolar disorder. Lancet. 2016;387(10027):1561–1572.
  11. Hirschfeld RM, Lewis L, Vornik LA. Perceptions and impact of bipolar disorder: how far have we really come? Results of the national depressive and manic–depressive association 2000 survey of individuals with bipolar disorder. J Clin Psychiatry. 2003;64(2):161–174.

  1. American Psychiatric Association. Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders. 5th ed. Arlington, VA: American Psychiatric Association; 2013.
  2. GBD 2017 Disease and Injury Incidence and Prevalence Collaborators. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 354 diseases and injuries for 195 countries and territories, 1990–2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet. 2018;392(10159):1789–1858.
  3. Perlis RH, Dennehy EB, Miklowitz DJ, Delbello MP, Ostacher M, Calabrese JR, et al. Retrospective age at onset of bipolar disorder and outcome during two-year follow-up: results from the STEP-BD study. Bipolar Disord. 2009;11(4):391–400.
  4. Pompili M, Gonda X, Serafini G, Innamorati M, Sher L, Amore M, et al. Epidemiology of suicide in bipolar disorders: a systematic review of the literature. Bipolar Disord. 2013;15(5):457–490.
  5. Alonso J, Petukhova M, Vilagut G, Chatterji S, Heeringa S, Üstün TB, et al. Days out of role due to common physical and mental conditions: results from the WHO World Mental Health surveys. Mol Psychiatry. 2011;16(12):1234–1246.
  6. World Health Organization. World Report on Disability 2011. Available from: http://www.who.int/disabilities/world_report/2011/report.pdf [accessed 17 September 2019].

Plus de lundbeck

Notre science

Lundbeck a développé certains des médicaments les plus prescrits dans le monde. 

Histories vraies

A la rencontre de Jacob. Son état maniaque lui donnait des ailes.

Santé du cerveau

Lundbeck favorise l’accès au mieux-être du cerveau selon les principes de l’OMS.