Vous vous apprétez à quitter le site de Lundbeck Canada

Les liens vers le site à l'extérieur de Lundbeck Canada sont fournis à titre de ressources aux visiteurs et peuvent ne pas représenter la réglementation canadienne ou les renseignements posologiques. Lundbeck Canada n'accepte aucune responsabilité quant au contenu des sites liés.

Cliquez ici pour continuer

Annuler

La migraine

Comprendre la migraine

L’épisode migraineux est un mal de tête grave, généralement accompagné d'autres symptômes, qui empêche une personne de vaquer à ses occupations quotidiennes.

Aperçu de la migraine

La migraine est une affection courante associée à des maux de tête intenses et invalidants.1 Certaines personnes présentent également des symptômes appelés « aura » – des troubles temporaires de la vision ou d’autres sens.1

 

Les personnes aux prises avec la migraine décrivent souvent des « facteurs déclenchants » qui augmentent la probabilité d’épisode migraineux. Ces déclencheurs sont par exemple des changements hormonaux chez la femme (comme ceux qui se produisent pendant le cycle menstruel), l'exposition à une lumière vive, le manque de sommeil, la faim ou la déshydratation et le stress.2 L’épisode de migraine peut également survenir sans raison apparente.3

 

Chaque personne vivra l’épisode migraineux différemment et pourra soit se soigner elle-même, soit avoir besoin d'un traitement.1,3

Faits sur la migraine

L’épisode de migraine est un mal de tête grave qui empêche une personne de vaquer à ses occupations quotidiennes. Certaines personnes éprouvent également des symptômes appelés « aura » – des perturbations temporaires de la vision ou d'autres sens, telles que des éclairs de lumière, des taches aveugles ou des sensations d’épingles et d’aiguilles.1,2

Les maux de tête migraineux sont aggravés par une activité normale comme la marche ou la montée d’un escalier.1 Une personne traversant un épisode de migraine peut ressentir des nausées et être extrêmement sensible à la lumière et au bruit.1

Symptômes

Il existe deux sous-types majeurs de migraine : sans aura et avec aura.1

 

  • Migraine sans aura – un mal de tête pulsatile modéré ou intense, généralement d'un côté de la tête (et normalement vers l'avant), qui dure au moins quelques heures, voire jusqu'à trois jours.1 Le mal de tête est aggravé par une activité normale comme la marche ou la montée d’un escalier.1 La personne traversant un épisode de migraine peut avoir des nausées et être extrêmement sensible à la lumière et au son.1
  • Migraine avec aura – un mal de tête associé à une série de troubles de la vision tels que des éclairs de lumière, des motifs en zigzag ou des angles morts.1,3 Le mal de tête peut aussi être accompagné de sensations d'épingles et d'aiguilles, de picotements ou d'engourdissement dans une main, un bras ou le visage.1,3 Plus rarement, l'aura est associée à une difficulté à parler.1 Les symptômes de l'aura peuvent durer de 5 minutes à 1 heure et commencent généralement avant le mal de tête.1

Dans les heures (voire les jours) qui précèdent ou suivent un épisode de migraine, la personne peut ressentir des symptômes tels que fatigue, difficulté à se concentrer ou raideur de la nuque.1

 

Chez les personnes qui ont des épisodes migraineux très fréquents, des maux de tête pendant 15 jours ou plus par mois et des caractéristiques de migraine au moins 8 de ces jours, la migraine est dite « chronique ».1

1.3 milliard

de personnes dans le monde vivent avec la migraine.3

~ 20%

des personnes aux prises avec la migraine présentent des symptômes d'aura.2

~ 40%

des personnes vivant avec la migraine ont consulté un médecin.6

Épidémiologie et fardeau

À l’échelle mondiale, 1,3 milliard de personnes sont aux prises avec la migraine, ce qui en fait l'une des maladies les plus courantes au monde.4 C’est dans le groupe d'âge des 35 à 39 ans que la migraine est la plus probable, et les femmes
sont environ deux fois plus susceptibles d'avoir la maladie que les hommes.5 Environ 20 % des personnes avec migraine éprouvent des symptômes d'aura.3

 

Une enquête mondiale menée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a révélé que les personnes aux prises avec la migraine ou d'autres maux de tête graves manquent en moyenne 7 jours de travail ou d'activités par année en raison de leur état.6 De plus, chez les personnes présentant une migraine chronique, le nombre de jours où elles sont incapables d'exercer leurs activités normales est plus de trois fois plus élevé que chez celles aux prises avec des épisodes migraineux moins fréquents.7

 

Les personnes vivant avec la migraine peuvent avoir d’autres problèmes en plus des épisodes migraineux, comme un faible niveau d’énergie et des problèmes de santé émotionnelle ou mentale.8

Faits sur la migraine

C’est dans le groupe d'âge des 35 à 39 ans que la migraine est la plus probable.4

Les personnes aux prises avec la migraine manquent en moyenne 7 jours supplémentaires de travail ou d'activités par année.5

Toute personne qui croit reconnaître chez elle – ou chez un proche – des symptômes de migraine devrait consulter son médecin pour obtenir de l'aide et des conseils.

  1. Headache Classification Committee of the International Headache Society (IHS). The International Classification of Headache Disorders, 3rd edition. Cephalalgia. 2018;38(1):1–211.
  2. Pavlovic JM, Buse DC, Sollars CM, Haut S, Lipton RB. Trigger factors and premonitory features of migraine attacks: summary of studies. Headache. 2014;54(10):1670–1679.
  3. Weatherall MW. The diagnosis and treatment of chronic migraine. Ther Adv Chronic Dis. 2015;6(3):115–123.
  4. GBD 2017 Disease and Injury Incidence and Prevalence Collaborators. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 354 diseases and injuries for 195 countries and territories, 1990–2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet. 2018;392(10159):1789–1858
  5. GBD 2016 Headache Collaborators. Global, regional, and national burden of migraine and tension-type headache, 1990–2016: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016. Lancet Neurol. 2018;17(11):954–976.
  6. Alonso J, Petukhova M, Vilagut G, Chatterji S, Heeringa S, Üstün TB, et al. Days out of role due to common physical and mental conditions: results from the WHO World Mental Health surveys. Mol Psychiatry. 2011;16(12):1234–1246.
  7. Adams AM, Serrano D, Buse DC, Reed ML, Marske V, Fanning KM, et al. The impact of chronic migraine: the Chronic Migraine Epidemiology and Outcomes (CaMEO) Study methods and baseline results. Cephalalgia. 2015;35(7):563–578
  8. Raggi A, Giovannetti AM, Quintas R, D’Amico D, Cieza A, Sabariego C, et al. A systematic review of the psychosocial difficulties relevant to patients with migraine. J Headache Pain. 2012;13(8):595–606.
  9. National Institute for Health and Care Excellence (NICE). Headaches in over 12s: diagnosis and management. Clinical guideline. 2012. Available from: http://nice.org.uk/guidance/cg150 [accessed 15 October 2019].
  10. Merikangas KR, Cui L, Richardson AK, Isler H, Khoromi S, Nakamura E, et al. Magnitude, impact, and stability of primary headache subtypes: 30 year prospective Swiss cohort study. BMJ. 2011;343:d5076.

  1. Headache Classification Committee of the International Headache Society (IHS). The International Classification of Headache Disorders, 3rd edition. Cephalalgia. 2018;38(1):1–211.
  2. Weatherall MW. The diagnosis and treatment of chronic migraine. Ther Adv Chronic Dis. 2015;6(3):115–123.
  3. GBD 2017 Disease and Injury Incidence and Prevalence Collaborators. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 354 diseases and injuries for 195 countries and territories, 1990–2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Lancet. 2018;392(10159):1789–1858.
  4. GBD 2016 Headache Collaborators. Global, regional, and national burden of migraine and tension-type headache, 1990–2016: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016. Lancet Neurol. 2018;17(11):954–976. 
  5. Alonso J, Petukhova M, Vilagut G, Chatterji S, Heeringa S, Üstün TB, et al. Days out of role due to common physical and mental conditions: results from the WHO World Mental Health surveys. Mol Psychiatry. 2011;16(12):1234–1246.
  6. Merikangas KR, Cui L, Richardson AK, Isler H, Khoromi S, Nakamura E, et al. Magnitude, impact, and stability of primary headache subtypes: 30 year prospective Swiss cohort study. BMJ. 2011;343:d5076.

Plus de lundbeck

Nous sommes Lundbeck

Pharmaceutique spécialisée dans les maladies du cerveau.

Recherche et développement

La R et D de traitements nouveaux ou améliorés est au cœur de notre travail.

Développement durable

Lundbeck a une solide stratégie en matière de développement durable.