Vous vous apprétez à quitter le site de Lundbeck Canada

Les liens vers le site à l'extérieur de Lundbeck Canada sont fournis à titre de ressources aux visiteurs et peuvent ne pas représenter la réglementation canadienne ou les renseignements posologiques. Lundbeck Canada n'accepte aucune responsabilité quant au contenu des sites liés.

Cliquez ici pour continuer

Annuler

La dépression

Comprendre la dépression

La dépression est une maladie grave associée à des symptômes tels que mélancolie, perte de plaisir, perte d'énergie, difficulté à se concentrer et pensées suicidaires.

Aperçu de la dépression

La dépression est un trouble courant associé à un large éventail de symptômes émotionnels, cognitifs et physiques.1 Ces symptômes ont un impact sur la vie quotidienne. Les personnes aux prises avec la dépression peuvent ne plus arriver à maîtriser leur humeur ou leurs émotions, et elles ont tendance à se sentir abattues presque continuellement. Par conséquent, elles peuvent avoir du mal à conserver un emploi, à poursuivre leurs  études ou à maintenir leur vie familiale et leurs contacts sociaux.1-3

 

La dépression peut frapper n'importe qui, mais divers facteurs sociaux et biologiques peuvent en augmenter le risque.1-3 De plus, des expériences stressantes telles que la maladie, le chômage ou le deuil peuvent en déclencher l’apparition chez certaines personnes.1-3

Faits sur la dépression

La dépression – l'un des domaines thérapeutiques prioritaires de Lundbeck – est une maladie grave associée à de nombreux symptômes tels que la mélancolie, la perte d'énergie ainsi que des pensées suicidaires.1

La dépression peut également occasionner d'autres symptômes tels que des problèmes cognitifs, notamment des troubles de mémoire et de concentration.1 Les symptômes cognitifs de la dépression peuvent ne pas être reconnus par les professionnels de la santé et les patients.2

Symptômes

Selon les patients, la dépression se traduit de différentes manières, mais elle ne se réduit pas à un « petit coup de déprime ». 3 En raison de changements chimiques dans le cerveau, ses symptômes peuvent persister pendant des semaines, des mois, voire des années. La dépression se manifeste par la combinaison de trois groupes de symptômes : émotionnels, cognitifs et
physiques.

 

Symptômes émotionnels - Les symptômes émotionnels tels que la tristesse, les sentiments de désespoir et d'anxiété sont peut-être ceux qui sont les plus couramment associés à la dépression.1

 

Symptômes physiques - Les symptômes physiques de la dépression sont très variés et peuvent inclure des troubles du sommeil et de l'appétit, des problèmes de poids, des dysfonctionnements sexuels et des maux de tête, autant de répercussions très pénibles pour les patients.1

 

Symptômes cognitifs - Les symptômes cognitifs affectent l'attention, la mémoire, la prise de décision et la vitesse de réflexion, ce qui peut avoir des conséquences négatives particulières sur le fonctionnement au quotidien de même que sur le rendement au travail ou dans les études.2 La recherche a également révélé que les symptômes cognitifs, tels que la difficulté à se concentrer, les trous de mémoire ou l'indécision, surviennent jusqu'à 94 % du temps pendant les épisodes dépressifs.3 Même chez des patients déprimés que l’on croyait en rémission, des symptômes cognitifs étaient présents en moyenne 39 à 44 % du temps.4

 

Dans sa forme la plus grave, la dépression peut conduire à des pensées suicidaires et à l'automutilation.

300 million

le nombre de personnes dans le monde vivant avec la dépression.3

1 personne sur 10

a pris un congé de travail pour cause de dépression.4

Épidémiologie et fardeau

La dépression est présente dans le monde entier et touche hommes et femmes de tous les groupes d'âge et de tous les milieux sociaux.3-5 La dépression apparaît généralement pour la première fois chez les personnes âgées de 20 à 25 ans.5 Bien que ce chiffre varie considérablement, on estime que dans la plupart des pays, 8 à 12 % des personnes seront atteintes de dépression au cours de leur vie.5

 

L'Organisation mondiale de la Santé classe désormais la dépression au 1er rang des causes d'invalidité dans le monde.3 Une étude a révélé que jusqu'à 65 % des personnes souffrant de dépression considéraient leur état comme une grave invalidité.6 Or, malgré le lourd fardeau qu’impose la dépression au niveau individuel et pour la société, de nombreuses personnes aux prises avec la dépression ne sont toujours pas traitées.6-7

Toute personne qui croit reconnaître chez elle – ou chez un proche – des symptômes de dépression devrait consulter son médecin pour obtenir de l'aide et des conseils.

  1. American Psychiatric Association. Diagnostic and statistical manual of mental disorders, 5th edition (DSM-5). Washington, D.C.: American Psychiatric Association; 2013.
  2. Hammar Å, Årdal G. Cognitive functioning in major depression – a summary. Front Hum Neurosci 2009; 3: 26.
  3. World Health Organization. Depression fact sheet. 2020. Available at https://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/depression. Accessed January 2020.
  4. Conradi HJ, Ormel J, de Jonge P. Presence of individual (residual) symptoms during depressive episodes and periods of remission: a 3-year prospective study. Psychol Med 2011; 41 (6): 1165–1174.
  5. Andrade L, Caraveo-Anduaga JJ, Berglund P, et al. The epidemiology of major depressive episodes: results from the International Consortium of Psychiatric Epidemiology (ICPE) Surveys. Int J Methods Psychiatr Res 2003; 12 (1): 3–21. Erratum in: Int J Methods Psychiatr Res 2003; 12 (3): 165.
  6. Kessler RC, Aguilar-Gaxiola S, Alonso J, et al. The global burden of mental disorders: An update from the WHO World Mental Health (WMH) Surveys. Epidemiol Psichiatr Soc 2009; 18 (1): 23–33.
  7. Wang PS, Aguilar-Gaxiola S, Alonso J, et al. Use of mental health services for anxiety, mood, and substance disorders in 17 countries in the WHO world mental health surveys. Lancet 2007; 370 (9590): 841–850.

  1. American Psychiatric Association. Diagnostic and statistical manual of mental disorders, 5th edition (DSM-5). Washington, D.C.: American Psychiatric Association; 2013.
  2. Conradi H, Ormel J, De Jonge P. Presence of individual (residual) symptoms during depressive episodes and periods of remission: A 3-year prospective study. Psychol Med 2011; 41(6): 1165-1174.
  3. Andrade L, Caraveo-Anduaga JJ, Berglund P, et al. The epidemiology of major depressive episodes: Results from the International Consortium of Psychiatric Epidemiology (ICPE) Surveys. Int J Methods Psychiatr Res 2003; 12(1): 3–21. Erratum in: Int J Methods Psychiatr Res 2003; 12(3): 165.
  4. IDEA: Impact of Depression at Work in Europe Audit Final report. Ipsos Healthcare. October 2012.

Plus de lundbeck

Notre histoire

Une longue et fière histoire a fait de Lundbeck ce qu’elle est  aujourd’hui.

Recherche et développement

La R et D de traitements nouveaux ou améliorés est au cœur de notre travail.

Rétablir la santé du cerveau

Ce que la santé du cerveau représente pour nous, chez Lundbeck.