Notre histoire au Canada

Nous nous efforçons de changer les choses au profit des Canadiens depuis 1995.

En 1995, Lundbeck ouvre sa filiale canadienne à Montréal, au Québec. Au cours des premières années au Canada, deux produits ont été commercialisés pour le traitement de la schizophrénie. En 1999, un inhibiteur spécifique du recaptage de la sérotonine (ISRS) est mis à la disposition des patients canadiens. En 2005, nous avons lancé deux autres produits : un pour la dépression, l’anxiété et le trouble obsessionnel-compulsif, et un autre pour le traitement de la maladie d’Alzheimer d’intensité modérée à sévère.

En 2012, nous avons lancé un autre produit pour le traitement de la schizophrénie et le traitement aigu d’épisodes maniaques ou mixtes associés au trouble bipolaire du type 1. Au cours des cinq dernières années, nous avons présenté trois traitements novateurs aux Canadiens : un injectable à action prolongée pour le traitement de la schizophrénie et du trouble bipolaire I, un antidépresseur oral et un antipsychotique oral pour le traitement de la schizophrénie et le traitement d’appoint du trouble dépressif majeur.

À mesure que nous continuons d’évoluer, nous ferons de notre mieux pour aider les gens qui sont au cœur de tout ce que nous faisons – patients – dans l’espoir d’avoir une incidence positive sur leur vie.

Vous vous apprêtez à quitter le site de Lundbeck Canada. Le site Internet mondial de Lundbeck que vous avez demandé est destiné aux résidents d’autres pays, comme l’indique ce site. Cela signifie que le site peut contenir des informations concernant des produits pharmaceutiques ou des usages de ces produits qui ne sont pas approuvés au Canada. Souhaitez-vous continuer?