Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative, chronique et à progression lente. Elle se traduit le plus souvent par des troubles de la mémoire, une réduction des activités de la vie quotidienne et des modifications du comportement et de l’humeur.

A propos de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie du système nerveux central affectant certaines régions du cerveau, ce qui engendre à terme un dysfonctionnement intellectuel et comportemental. Elle est caractérisée par des lésions histologiques à type de plaques amyloïdes et de dégénérescences neurofibrillaires.

Cette pathologie survient généralement à un âge avancé, bien qu’il existe des formes précoces.

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer subissent la perte progressive de certaines fonctions intellectuelles, notamment de la mémoire, et expérimentent des troubles du comportement. Les manifestations cliniques de la maladie d’Alzheimer varient d’un patient à l’autre. Elles sont présentes dès le début de la maladie, évoluent selon sa progression et impactent la vie du patient au quotidien, réduisant son autonomie.

La maladie d’Alzheimer a également un fort impact sur les aidants1. La plupart des aidants sont des proches qui prennent en charge le patient au quotidien. Il s’agit d’un rôle exigeant et épuisant qui représente une charge émotionnelle et physique importantes1.

Symptômes

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer apparaissent progressivement, sur plusieurs années, et varient d’une personne à l’autre. Les premiers signes de la maladie sont souvent des oublis et de légères confusions. Puis surviennent généralement trois types de symptômes : les troubles cognitifs, les dysfonctionnements d’autonomie et les troubles comportementaux et psychologiques. 

  • Troubles cognitifs – une perturbation de la mémoire à court terme (comme des altérations des souvenirs des évènements récents, le fait de se répéter, de perdre des objets autour de la maison ou encore des difficultés à s’organiser), des difficultés à prendre des décisions, une altération de la perception du temps et de l’espace, une capacité réduite à apprendre et des problèmes pour reconnaître les amis et la famille.
  • Changements fonctionnels – une réduction de la capacité à effectuer les tâches quotidiennes mais aussi des activités plus complexes (difficultés à rendre la monnaie, difficultés à s’habiller….).
  • Changements comportementaux – les patients peuvent aussi souffrir de troubles du comportement et de troubles psychologiques, ce qui augmente le poids de la prise en charge. Ils peuvent avoir des comportements inappropriés tels que l’agitation, l’agressivité, la dysphorie, la dépression ou des troubles alimentaires. Les changements comportementaux sont particulièrement difficiles à gérer pour les familles et les aidants et sont souvent les raisons qui les poussent à institutionnaliser leurs proches.

Statistiques

Dans le monde, 36 millions de personnes souffrent de démence2. Il y a peut-être jusqu'à 28 millions des 36 millions de personnes souffrant de démence dans le monde qui n'ont pas encore été diagnostiqués, et qui n'ont donc pas accès aux traitements, à l'information et aux soins. Chaque année, environ 4,6 millions de nouveaux cas sont declarés3. Avec l’augmentation de la durée de vie, on prévoit que le nombre de personnes touchées par une démence doublera tous les 20 ans et atteindra environ 25 millions en 20502.

La maladie d’Alzheimer est la cause la plus fréquente de démence neuro-dégénérative et représente environ 50 à 70% des cas4.

Le coût mondial de la démence, environ 449 milliards d’euros en 2010, représente plus d’1% du produit intérieur brut (PIB)2.

Diagnostic et prise en charge

Les personnes concernées, ou leur conjoint, qui pensent avoir des symptômes de la maladie d’Alzheimer doivent consulter leur médecin. La maladie d’Alzheimer est diagnostiquée après un entretien avec le patient et sa famille, éventuellement complété par des tests sanguins et l’imagerie cérébrale. Différentes échelles d’évaluation peuvent être utilisées pour caractériser les symptômes et la sévérité de la maladie.

Il n’y a actuellement pas de traitement curatif de la maladie d’Alzheimer, mais des traitements améliorant les symptômes de la maladie sont disponibles et les efforts de recherche se poursuivent. Bien que les traitements actuels ne stoppent pas la progression de la maladie, ils peuvent temporairement ralentir l’aggravation des symptômes et améliorer la qualité de vie des patients et des aidants. Aujourd’hui, un effort considérable est consenti à travers le monde pour trouver de meilleures solutions thérapeutiques, pour retarder l’apparition de la maladie et pour prévenir sa progression.

Références

1. Georges J, Jansen S, Jackson J, et al. Alzheimer’s disease in real life – the dementia carer’s survey. Int J Geriatr Psychiatry 2008; 23 (5): 546–551.

2. Alzheimer Disease International. World Alzheimer Report 2011. The benefits of early diagnosis and intervention. Published by Alzheimer’s Disease International (ADI), September 2011.

3. Ferri CP, Prince M, Brayne C, et al. Global prevalence of dementia: a Delphi consensus study. Lancet 2005; 366 (9503): 2112–2117.

4. Alzheimer’s Association. Basics of Alzheimer’s disease: what it is and what you can do. 2010. http://www.alz.org/alzheimers_disease_what_is_alzheimers.asp

 

Alzheimer en France

En France, un rapport sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées a été publié en 2005 par l’Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé (OPEPS)1. Selon ce rapport, le pourcentage de français de plus de 65 ans qui souffrent de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence est évalué à 8 % de la population, on estime qu’environ 860 000 patients sont atteints d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Chez les sujets de plus de 75 ans, 13,2% des hommes et 20,5% des femmes sont concernés. 225 000 nouveaux cas apparaissent par an. 

Référence
1. La maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées, Rapport n° 2454 (AN - XIIè législature) de Mme Cécile Gallez, députée, déposé le 6 juillet 2005. Rapport du Sénat n° 466 (2004-2005).

www.alzheimer-infos.eu

Trouvez des informations sur la maladie d'Alzheimer. Les experts, les associations, les aidants aident à mieux comprendre la maladie.

En savoir plus
Cookie Policy
En suivant ce lien vous quittez notre site! Ces sites ont leur propre usage et les règlements de protection des données sont soumis à différentes normes, règlements et lois. Si vous le souhaitez, cliquez sur OK, sinon cliquez sur Annuler, merci.