Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie progressive dans laquelle on observe une dégénérescence de cellules nerveuses de certaines régions du cerveau, entrainant des problèmes de contrôle des mouvements ainsi que des symptômes non moteurs.

Jean-Claude Parent
Jean-Claude Parent de la France, Parkinson

A propos de la maladie de Parkinson
La maladie de Parkinson est une maladie neurologique progressive affectant le système nerveux central, elle débute habituellement après 60 ans1. Les personnes atteintes de Parkinson souffrent de difficultés motrices. Avec la progression de la maladie, l’aptitude du patient à gérer les activités de la vie quotidienne est sévèrement altérée.

Les symptômes de la maladie de Parkinson sont dus à la perte de neurones dans les régions cérébrales impliquées dans le contrôle moteur ainsi que dans d’autres régions qui touchent l’humeur, le sommeil et la réflexion.
La cause exacte de la dégénérescence des neurones est encore inconnue, mais les scientifiques s'entendent pour dire qu'une combinaison de facteurs génétiques, environnementaux et du vieillissement joue un rôle2.  


Symptômes

Les symptômes classiques de la maladie de Parkinson, appelés les troubles « moteurs » (concernant le mouvement), regroupent les tremblements, la lenteur des mouvements, la rigidité musculaire et des problèmes d’équilibre. Cette gêne motrice s’accompagne souvent de symptômes non-moteurs, comme par exemple de dépressions, de démence, de douleurs, de troubles du sommeil et du système végétatif (digestion, tension artérielle etc.). Ensemble, ces problèmes représentent un lourd fardeau pour les patients.

La maladie de Parkinson est une maladie progressive, avec le temps de nouveaux symptômes apparaissent et les problèmes existants s'aggravent. Cependant, ce n’est pas une maladie qui amène subitement à la mort – les personnes atteintes peuvent sans autre vivre encore de 15 à 25 ans après le diagnostique – ce qui fait de la maladie de Parkinson une maladie chronique.


Statistiques

La maladie de Parkinson est l’une des pathologies neurologiques (du système nerveux) les plus fréquentes. Elle touchait 5.2 millions de personnes dans le monde en 20043 avec 4 à 20 nouveaux cas pour 100 000 personnes par an4.

La maladie de Parkinson apparaît généralement autour de la soixantaine1 mais dans de très rares cas, elle peut toucher des personnes jeunes et se déclarer vers 40 ans5. Une étude réalisée dans cinq pays européens a montré que 1,6% de la population des plus de 65 ans étaient atteints de la maladie de Parkinson7.

Vu que le risque de manifestation de la maladie de Parkinson croît avec l’âge, l’augmentation de l’espérance de vie signifie que le nombre de patients souffrant de Parkinson s’accroît lui-aussi 7.


Diagnostic et prise en charge

Actuellement, la maladie de Parkinson n’est pas guérissable, cependant dans la plupart des cas les symptômes peuvent être traités de manière efficace dès le diagnostic.
L’objectif des traitements est de contrôler et de soulager les symptômes de façon à conserver les fonctions du patient et à lui permettre d’avoir une qualité de vie acceptable aussi longtemps que possible.

Le traitement de la maladie de Parkinson est principalement médicamenteux mais peut aussi dans de rares cas être chirurgical. S’ajoute à ces traitements des solutions non médicamenteuses qui jouent un rôle important dans la prise en charge de la maladie, par exemple, l’exercice physique, un régime spécifique, des thérapies complémentaires, et un fort support affectif et familial. Comprendre la maladie de Parkinson, concevoir une nouvelle façon de vivre et apprendre à accepter de nouveaux objectifs et défis est presque aussi important que la prise en charge pratique de la maladie.

Un patient atteint de la maladie de Parkinson ne doit pas hésiter de demander de l’aide, il est également primordial qu’il soit suivi par un médecin spécialiste.


Références
1. Weintraub D, Comella CL, Horn S. Parkinson's disease-Part 1: Pathophysiology, symptoms, burden, diagnosis, and assessment. Am J Manag Care. 2008; 14(2 Suppl):S40-8.

2. Schapira AHV The management of Parkinson’s disease - what is new? Eur J Neurol 2011;18(Suppl 1):1-2.

3. Poewe W, Mahlknecht The clinical progression of Parkinson's disease. Park and Rel Dis 2009;15(Suppl 4):S28-S32.

4. de Lau LML, Breteler Monique MB. Epidemiology of Parkinson's disease. Lancet Neurology, 2006;5(6):525-535.

5. Grimes DA. Parkinson’s disease: a guide to treatments, therapies and controlling symptoms. London: Constable & Robinson Ltd, 2004.

6. de Rijk MC, Tzourio C, Breteler MM, et al. Prevalence of parkinsonism and Parkinson’s disease in Europe: the EUROPARKINSON Collaborative Study. European Community Concerted Action on the Epidemiology of Parkinson’s disease. J Neurol Neurosurg Psychiatry 1997; 62(1):10–15.

7. Dorsey ER, Constantinescu R, Thompson JP, Biglan KM, Holloway RG, Kieburtz K, Marshall FJ, Ravina BM, Schifitto G, Siderowf A, Tanner CM. Projected number of people with Parkinson disease in the most populous nations, 2005 through 2030 Neurology 2007;68(5):384-386.

Cookie Policy
En suivant ce lien vous quittez notre site! Ces sites ont leur propre usage et les règlements de protection des données sont soumis à différentes normes, règlements et lois. Si vous le souhaitez, cliquez sur OK, sinon cliquez sur Annuler, merci.